sur le post de la semaine dernière du blog de Entr'artistes, on nous proposait de patouiller à la façon de Dina Wakley (j'ai eu la chance de la rencontrer en 2009 à Montpellier EA et je suis fan fan fan de ce qu'elle fait, si juste, si spontané, si vivant) et celle-ci nous a fait l'honneur de détailler pour nous une super technique de patouille; bien sûr j'ai aussitôt pris mes encres...mais j'ai été vite découragée car mon papier "buvait" littéralement les "jus" et cela ne faisait pas du tout, mais pas du tout, comme Dina...
boostée par Nathalie, j'ai pris renseignements auprès d'une amie qui connait bien l'aquarelle et j'ai compris que mon grammage de papier était trop léger; j'ai donc pris du 300 mg et...miracle, ça a marché !
bon, d'accord, ce n'est pas aussi fluide que chez Dina mais je suis satisfaite du rendu-le papier est blanc à la base!- et j'ai donc répondu au challenge.
encore une page sur Toulouse :
vous voyez ici la plus grande pierre de Toulouse, 7m83 !,sur le parapet près du Pont Neuf, taillée dans du grès dit "pierre de Carcassonne", et installée en 1850 lors de la construction du Quai de Tounis.
j'adore fixer ce genre de détails quand je me balade dans Toulouse...
et bien entendu un peu de violet pour rappeler que nous sommes dans la ville des violettes...


7_83

elle vous plait ?
à bientôt...